J-10 pour le deuxième équipage r'Ose Marines

Le 11 septembre prochain Natacha, Caroline, Joséphine et Magali largueront les amarres depuis Marseille pour leur stage de voile r'Ose Marines, avec leur skipper Julie Mira des Marinettes.


Comment se sentent-elles à dix jours du départ ? Excitation, impatience, bonheur, mais aussi une pointe d’appréhension : les mots valsent, on sent que ça se rapproche!


Début juillet, l'équipage a effectué une journée de tests à l’Hôpital de La Tour pour établir un programme d’exercices personnalisés avant de prendre la mer.

Fin août, elles ont virtuellement fait connaissance de leur skipper et de la psychologue du sport de La Tour, Mélanie Hindi, afin de pouvoir discuter de l’organisation de la semaine. Mais aussi pour parler de leurs besoins, envies, craintes éventuelles… car elles entendent bien profiter de chaque seconde à bord !


Natacha : « Je suis très organisée et j’ai proposé aux autres équipières que chacune de nous s’occupe d’un repas à bord. On a déjà fait la liste des courses. Autrement je me sens bien. Je fais régulièrement de l’aviron. Et je me réjouis de me retrouver avec des femmes qui viennent du même contexte. On pourra être à l’écoute de nos propres besoins, sans jugement. Je sais qu’il y aura énormément d’empathie et de bienveillance. »


Joséphine : « J’ai fait un cours de dériveur. Je rame sur le lac et je marche. Je veux être en forme et je n’ai aucune envie d’avoir un pépin avant le départ ! Je me réjouis énormément de vivre cette semaine de navigation entre filles, surtout avec un skipper féminin. J’ai déjà préparé des petits carnets, mes petits carnets de voile, pour noter tout ce qu’on fera. »


Magali : « Je ne réalise pas encore tout à fait, et parfois je me demande comment cela va se passer, mais je veux lâcher prise et me laisser porter par cette aventure. Comme pour les cours de r’Ose Léman, je veux me laisser porter par la magie du partage et de l’instant. Je fais trois à quatre heure de sport par semaine, je vais régulièrement nager, je me surprend moi-même ! »


Caroline : « Je suis heureuse de vivre cette expérience avec des personnes que je ne connais pas, de voir comment on va s’organiser, de se confronter à ses limites, ce sera intéressant. Je suis partie cet été naviguer en famille, mais là, c’est la première fois que je pars avec d’autres femmes avec qui on va partager les responsabilités à égalité . Et puis je suis contente de partir pour aussi m’occuper de moi, cela fait longtemps que ça ne m’était pas arrivé ! »




79 vues0 commentaire