affiche_voir_la_terre_respirer

VOIR LA TERRE RESPIRER

Tenir le cap après un cancer du sein

 

 

Elisabeth, Caroline, Nicole et Nadège ont un point commun : elles ont été touchées par un cancer du sein. Leur portrait révèle les difficultés traversées : le diagnostic, le tumulte des traitements, l’angoisse des statistiques.

Passer d’une rive à l’autre, soudainement, sans s’y attendre. Affronter l’orage, avancer au gré de l’incertitude, ces femmes l’ont vécu et en témoignent.

Le cancer laisse des traces physiques et émotionnelles auxquelles il semble capital de pouvoir répondre. Pour faire face, elles ont décidé de hisser les voiles. Voilà ce qu’ont réellement en commun ces femmes.

Faire corps avec les éléments, s’adapter aux conditions en temps réel, être confrontées au rythme de la nature ; la navigation est un style de vie qui a forgé leur caractère, leurs valeurs.

Quand Elisabeth a donné naissance au projet r’Ose Transat, une traversée de l’Atlantique réalisée par des femmes concernées par le cancer du sein, nombreuses sont les femmes ayant souhaité embarquer.

Se sentir vivante, vivre l’intensité, tourner la page, chacune y perçoit un besoin.

Mais la grande traversée, n’est-ce pas déjà ce qu’elles ont vécu ?

De Tenerife à la Martinique, huit femmes à bord.

Au grand large, un projet solidaire.

Sur la terre, un appel à les rejoindre.

Le sport pour prévenir les récidives du cancer du sein

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Un projet de l'association Heureuse qui comme...

© r'Ose Transat créé avec Wix.com